La tendresse

La tendresse

Culturelle ,  Théâtre à Saint-Ouen

À partir de :  16 Tarif plein
  • Après les jeunes femmes de Désobéir, de jeunes hommes déconstruisent les assignations d'une identité fondée sur la performance, la force et la domination.

  • Les filles de Désobéir* devaient mentir pour s’affranchir des injonc­tions de la famille, de la société ou de la tradition. Les garçons de La Tendresse, eux, ont souvent dû se mentir à eux-mêmes pour appartenir au « groupe des hommes », pour corres-pondre à la « fabrique du masculin ».

    Avec Kevin Keiss, Alice Zeniter et Lisa Guez, Julie Berès est allée pour le deuxième volet de son diptyque à la rencontre d’une dizaine de jeunes hommes, tous très différents, pour questionner à l’heure de...
    Les filles de Désobéir* devaient mentir pour s’affranchir des injonc­tions de la famille, de la société ou de la tradition. Les garçons de La Tendresse, eux, ont souvent dû se mentir à eux-mêmes pour appartenir au « groupe des hommes », pour corres-pondre à la « fabrique du masculin ».

    Avec Kevin Keiss, Alice Zeniter et Lisa Guez, Julie Berès est allée pour le deuxième volet de son diptyque à la rencontre d’une dizaine de jeunes hommes, tous très différents, pour questionner à l’heure de leurs premières expériences leur lien au masculin, à la virilité, à la famille, à la sexualité.

    Par les mots, le mouvement ou même le chant, chacun à sa façon déconstruit les assignations d’une identité d’homme fondée sur la performance, la force, la domination de soi et des autres, pour (enfin) laisser une place possible à la fragilité et à la tendresse.
  • Langues parlées
    • Français
  • Du 10 février 2022 au 11 février 2022
  • Tarif réduit
    12 €

    • A l'année

  • Adulte
    16 €

    • A l'année

Horaires
  • Du 10 février 2022
    au 11 février 2022
  • Jeudi
    20:00 - 21:45
  • Vendredi
    20:00 - 21:45