affiche

Capharnaüm

Culturelle ,  Exposition à Saint-Ouen

Gratuit
Dispositions spéciales / Mesures sanitaires engagées
Passe sanitaire exigé.
  • Pourquoi Capharnaüm ? C’est l’accumulation de tableaux, de sculptures et d’autres créations de trois univers différents.

  • Akiko MIYANO d’origine japonaise, sculpteur sur bois, papier et terre …La féminité est un thème récurrent dans son œuvre. Inspirée par la vie et les rêves des femmes de son quotidien ou d’ailleurs, ses portraits sont traités dans un optimisme décalé où se mêlent fatalisme, fierté et force.

    Pauline COUILLAUD – sculpteur, peintre. Elle fait un travail manuel autour de l’objet d’art. Influencée par son activité de restauratrice de lustres anciens, la création artistique fait partie...
    Akiko MIYANO d’origine japonaise, sculpteur sur bois, papier et terre …La féminité est un thème récurrent dans son œuvre. Inspirée par la vie et les rêves des femmes de son quotidien ou d’ailleurs, ses portraits sont traités dans un optimisme décalé où se mêlent fatalisme, fierté et force.

    Pauline COUILLAUD – sculpteur, peintre. Elle fait un travail manuel autour de l’objet d’art. Influencée par son activité de restauratrice de lustres anciens, la création artistique fait partie intégrante de sa vie. Son thème de prédilection : l’onirisme. Ses œuvres sont le reflet de l’intensité de ses rêves.

    Sandra GUERRINI sculpteur et peintre oscille dans des thèmes entre le conditionnement humain et la place de l’homme dans l’univers. Expérimenter la matière, faire de la main l’outil, elle utilise ses propres conditionnements à la manière d’une empreinte et travaille cette empreinte pour s’en extraire.

    Ces trois audoniennes se sont rencontrées à l’école municipale des beaux-arts de Saint-Ouen dans le cours de sculpture de Gilles FROMONTEIL où elles développent leurs créativités pendant des années. Elles ont l’envie commune de monter cette exposition dans la continuité de l’ambiance des puces de Saint Ouen où se cumulent styles et objets.

    Elles décident grâce à l’opportunité donnée par l’association Amarrage et le lieu mis à leur disposition de se lancer un défi complémentaire celui de monter une sculpture monumentale pendant le temps de l’exposition.
    Une sculpture qui a pour idée de représenter l’artiste libre. Une sculpture qui se veut collaborative avec l’envie de partager avec les autres et d’unifier autour de ce projet avec en trame de fond la devise d’Amarrage d’être passeurs de culture(s).

    Graffart, association installée aux Puces qui défend l'Art Urbain "dit graffiti & Street Art" proposera des ateliers, des visites aux Puces des rues avec les graffiti mais aussi participera au projet Capharnaüm, sous forme de customisation, dans l'espace de la cour Amarrage.
  • Environnement
    • Arrêt de transport en commun à moins de 500 m
  • Tarifs
  • Gratuit
Horaires
  • Du 1 octobre 2021
    au 31 octobre 2021
  • Lundi
    à 11:00
  • Vendredi
    à 11:00
  • Samedi
    à 11:00
  • Dimanche
    à 11:00
  • Vendredi, samedi et dimanche : 11h - 19h Lundi : 11h - 17h