L'ART DANS LA VILLE - EPINAY SUR SEINE

Pédestre à Épinay-sur-Seine
4 km
Pédestre
2h
Facile
Points d'intérêt
1 1. Le butineur urbain
Installés à Épinay-sur-Seine et Oberursel (Allemagne) à l’occasion des 50 ans de leur jumelage, les butineurs urbains abritent chacun une colonie d’abeilles, créant ainsi un pont aérien allégorique symbolisant l’échange entre les deux villes. Ils sensibilisent le public à la biodiversité.
2 2. Les œuvres de Jean-Paul Ganem
De grandes photos des oeuvres réalisées à travers le monde par cet artiste du paysage, sont exposées dans les différents quartiers de la ville. Dans le cadre de sa résidence, Jean-Paul Ganem a aussi investi plusieurs parcs avec ses oeuvres plantées éphémères.
3 3. Fresque
François Rudel et Denis Bi-Assira - Rue de Nancy Elle évoque le film de Jean Vigo « Zéro de conduite » (1933). Hymne à la liberté et à la créativité de la jeunesse, il raconte l’histoire de jeunes qui se rebellent contre la répression et l’injustice infligées par des enseignants. Avec la complicité d’un surveillant, ils gagnent finalement leur liberté, incarnée par la scène finale de course sur le toit.
4 4. Céramiques
Atelier Mosaïcolor Chaque bas-relief figure une civilisation méditerranéenne représentée par un symbole et des caractères de son écriture. Ils ont été réalisés avec des jeunes Spinassiens dans le cadre d’un atelier de prévention animé par l’association Jeunesse Feu Vert et l’artiste Daniel Gapin.
5 5. Statue du Général de Gaulle
Sébastien Langloÿs Inaugurée en 2007, elle est le lieu de commémoration de l’appel du 18 juin 1940, symbole de la Résistance française lors de la Seconde Guerre Mondiale.
6 Studios d’Épinay, 10 rue du mont
Dès sa création en 1907, la Société française des Films l’Éclair s’établit à Épinay-sur-Seine. Elle participe à l’épopée des débuts de l’industrie cinématographique en France et se hisse, en moins de cinq ans, à la 3ème place du cinéma mondial, derrière Pathé et Gaumont. Ses activités s’orientent au départ vers la production de feuilletons policiers, très en vogue à l’époque, et comiques. Les studios de la rue du Mont ont été construits en 1913 par un producteur autrichien à la place de la Villa Saint-Joseph, une maison de retraite jésuite. Successivement revendus – notamment à la société Tobis qui en fait le premier studio sonore français – ils appartiennent depuis 2009 au groupe TSF. De nombreux films y ont été tournés comme Ascenseur pour l’échafaud (1957) de Louis Malle, Le Grand Bleu (1988) de Luc Besson et Amour (2012) de Mickael Haneke.
7 Sculpture « Le Vestige »
Entièrement réaménagé dans le cadre du projet de rénovation urbaine, le centre-ville accueille depuis fin 2013 une œuvre de Mauro Corda. Artiste contemporain reconnu internationalement, il sculpte des œuvres expressives qui suscitent l’émotion, à l’image du «Vestige ». Ce visage de fonte de fer de près d’1m50 de hauteur, est plein d’humanité et ne laisse pas indifférent. « Douleur », « plénitude », « espoir » ? L’œuvre interroge, laissant chacun se faire son avis
8 8. Monument aux morts de 1914-1918
9 Sculpture « Les Forces Vives »
Les deux chevaux se cabrant symbolisent le mouvement et l’avenir. Charles Correia – 1984
10 Sculpture « La Genèse »
Réalisée en bronze ciselé avec une patine vert antique, elle représente une femme assise, symbolisant le point de départ de l’humanité. Tout comme « Les Forces Vives », il s’agit d’une commande de la commune dans le cadre de l’aménagement de la place de l’Hôtel de Ville. Le projet originel de l’artiste prévoyait d’installer ultérieurement d’autres sculptures évoquant les différents âges de l’homme. Charles Correia – 1982
11 La Colonne Magique
Installée à l’occasion de la célébration des 100 ans du cinéma, elle reprend les noms de films tournés à Épinay-sur-Seine. 1995
12 Jeux pour enfants
Structures de jeux design ou quand l’art se glisse dans le mobilier urbain…
13 Mosaïque
Dévoilée en 1980 lors de la cérémonie de « baptême » du stade nautique Fernand Bélino, la mosaïque fut exécutée par l’atelier Lazaretto d’après un dessin de Boris Taslitzky (1911-2005), peintre réaliste socialiste et ami de déportation de Fernand Bélino. Elle rappelle qu’il aimait les arts, le travail, la vie et surtout la liberté. Boris Taslitzky - 1980
14 15. Sculpture
François Stalhy créa de nombreuses sculptures abstraites combinant et articulant des volumes en pierre ou en bois. Celle-ci se rapproche beaucoup de celle du Parc de Chalais à Meudon, nommée Neptune II, réalisée en 1967-1968. Auparavant située place Munch, elle a été relocalisée dans le square au moment de son aménagement en 2015.
15 Monuments aux morts
Monument en bronze élevé à l’instigation d’anciens « mobiles » (soldats non-professionnels) qui avaient participé au combat du 30 novembre 1870 à Épinay-sur-Seine. La croix située à l’angle extérieur du square a été érigée en 1862 en souvenir de l’ancienne chapelle Saint-Marc qui subsista à cet endroit jusqu’à la Révolution. Legastelois (sculpteur) et Converset (fondeur) - 1908
25 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 54 m
  • Altitude d'arrivée : 32 m
  • Altitude maximum : 54 m
  • Altitude minimum : 31 m
  • Dénivelé total positif : 25 m
  • Dénivelé total négatif : -47 m
  • Dénivelé positif maximum : 4 m
  • Dénivelé négatif maximum : -10 m
Déposer un avis

Écrivez votre avis sur L'art Dans La Ville - Epinay Sur Seine :

  • Horrible
  • Mauvais
  • Moyen
  • Très bien
  • Excellent
Il n'y a pas encore d'avis sur L'art Dans La Ville - Epinay Sur Seine, soyez le premier à en laisser un !