Le Stade de France est l’œuvre de 4 architectes Michel Macary, Aymeric Zublena, Michel Regembal et Claude Constantini s’inspirant du terminal WorldPort de l’aéroport JFK de New York.

Le Stade avait pour but principal d’être aménagé de façon à être plus grand que celui du Parc des Princes afin d’être inauguré en 1998 pour la Coupe du Monde de football.

Histoire du projet

Pour ce projet de grande envergure, il y a eu cinq villes prêtes à candidater pour élaborer la construction du Stade. Parmi les villes sélectionnées Melun-Sénart a été choisi en premier lieu comme ville candidate par rapport à Marne la Vallée, Vincennes, Saint-Denis ou encore Tremblay en France. Des comités entre politiciens ont été mis en place pour déterminer l’emplacement du stade. Jacques Chirac à l’époque maire de Paris donna l’accord final en s’opposant au projet. Les négociations étaient difficilement tenables car il y a eu des désaccords car certains critiquaient que le fait que le site ne pouvait pas être installé à 35km de Paris car il serait accessible difficilement. De ce fait, la proposition vient à ce que Saint-Denis soit suggéré comme ville acteur du projet. En plus de cela des projets territoriaux voit le jour autour du chantier comme la construction de moyens de transports et de nouvelles entreprises.

Inauguration

La date d’inauguration officielle du stade de France est le 28 juin 1998. A cette occasion, la rencontre footballistique France – Espagne était programmée le soir même de cette date historique. Jacques Chirac, maire de Paris à cette époque était le premier à fouler la pelouse dans la journée afin de voir la finalité du projet avant le grand match. Au journal de 20h sur la chaine France 2 l’évènement y était privilégié en priorité, de ce fait le stade de France attendait 79 000 personnes et l’ascension du célèbre joueur et entraineur Zinedine Zidane commença ce soir-là.

Volonté politique

L’objectif clé était de se préparer pour les Jeux Olympiques d’été, étant nommé candidat pour les JO pour 2008, 2012 et 2024. Certains objectifs sont mis en valeur comme développer le territoire sur le tissu et environnement local qui s’oppose au projet du grand sud est à Melun-Sénart. Sachant que sur le territoire, le stade est un élément moteur pour rénover et redévelopper le territoire.  

Coûts

La réalisation du stade en terme financier est évaluée à 305 000 000 € HT dont 290 millions d’euros hors taxes repartis dans les travaux. C’est-à-dire qu’il y a eu 45 millions d’euros investis dans les toitures et 244 millions d’euros dans les gros œuvres et dans les équipements, éclairage, ventilation, siègeLe Stade de France® est l'œu

s, pelouse etc…

Architecture et innovations

Il  est construit sur une ancienne friche industrielle, La Plaine Saint-Denis, à l’emplacement précis d’une ancienne usine productrice de gaz, en bordure de canal Saint-Denis.

Véritable prouesse technique pour l’époque, le stade de France comporte des innovations à tous les niveaux, du toit à la pelouse. En effet, sa toiture de 13 000 tonnes impressionne et est étudiée pour filtrer les mauvais rayons solaires tout en laissant passer ceux nécessaires à la croissance de la pelouse.

Il est le plus grand stade modulable du monde grâce à sa tribune mobile de 25 000 places, qui peut reculer de 15 mètres pour laisser apparaître une piste d'athlétisme.

Le Stade de France