Un territoire urbanisé qui offre malgré tout de nombreux espaces verts.

Avec 140 espaces (parcs ou jardins) dont 2 grands parcs départementaux et un parc régional, plusieurs choix de détente et loisirs s’offrent à vous.

Sport et nature

Construit en 2013, le Grand parc de Saint-Ouen, d’une surface de 12 hectares, est un élément phare du nouvel éco-quartier de la ville. Il a été aménagé en bord de Seine sur l’emplacement d’un ancien parc et sur des terrains à vocation industrielle. Il vous propose différentes activités : escalade, aire de jeux et de glisse mais aussi des activités « nature » avec des serres pédagogiques, ruches et jardins partagés.

Non loin de là, le parc départemental de l’Ile Saint-Denis (d’une superficie de 23 hectares), offre d’agréables points de vue sur la Seine qui l’entoure. Vous y trouverez de spacieuses plaines de jeux avec des boisements et des massifs d’arbustes qui s’ouvrent sur de reposantes clairières. La maison du Parc propose régulièrement des expositions et animations.

Ce parc, zone Natura 2000, est fréquenté par une grande diversité d’oiseaux, d’insectes et de mammifères. Cette faune est attirée par les zones enherbées, les bosquets et massifs de végétaux ainsi que par la faune naturelle des berges de la Seine.

Histoire au cœur des parcs

Le Jardin Pierre de Montreuil et le Parc de la Légion d’Honneur, accolé à la Basilique Cathédrale pour le premier ou encore ancien parc de l’Abbaye de Saint-Denis pour le second, offrent, quant à eux, un espace paisible et calme au cœur de ville.

L’ancien parc de l’Abbaye accueille aujourd’hui a Maison d’Education de la Légion d’Honneur. Une  partie de sa surface (7 hectares) est ouvert au public. Très arboré, il offre un point de vue unique sur l’ancienne abbaye royale.

L’art s’invite dans les parcs

Des œuvres d’art sont aujourd’hui installées dans les parcs urbains pour le plaisir des riverains et promeneurs. Ainsi, dans le parc François Mitterrand de Saint-Ouen (Parc paysager d’1,7 ha) conçu pour gérer et valoriser les eaux pluviales, on peut apprécier une suite de 9 sculptures en bronze de Guy Ferrer, artiste de renommée mondiale. Chacune des neuf pièces incarne à la fois une lettre et un personnage porteurs d’un sens particulier et évoquant une spiritualité différente. L’ensemble forme le mot Tolérance en réaction à la montée des intégrismes.

Cet œuvre fait partie du parcours « Art dans la ville » qui rassemble une vingtaine d’œuvres, sur la voie publique, disséminées dans différents quartiers de Saint-Ouen.