Projet de Viollet Le Duc

L'histoire de la Flèche 

La Basilique cathédrale de Saint-Denis tient une place importante à Saint-Denis. En effet, toute la ville s'est édifiée et développée autour de ce monument. Ce premier joyau de l'art gothique a perdu sa flèche en 1846 suite à de nombreuses tempêtes et orages. Cette flèche nord, édifiée en 1219, culminait à 86 mètres au dessus du sol.

Dès 1851, le maire de Saint-Denis milite pour le remontage de la flèche Nord. Viollet-le-Duc a d'ailleurs proposé en 1860 un ambitieux projet de restauration globale avec la construction de deux flèches symétriques. 

Une nouvelle demande de la ville de Saint-Denis pour la reconstruction de la flèche est effectuée en 1971, et sera suivie en 1980 d’une étude technique.

C’est en 1987, que Marcellin Berthelot a mis à l’ordre du jour du Conseil municipal la question de la reconstruction de la flèche. Un premier comité pour la reconstruction est créé. En 1989, le ministre de la culture Jack Lang, donne son accord pour une étude de faisabilité, préalable à tout accord de réalisation des travaux. En janvier 2013, le projet de la flèche revient à l’ordre du jour du Conseil municipal, suivi d’une conférence de presse le 1er mars. Le site internet « Suivez la flèche ! » est mis en ligne.

En 2017, la ministre de la culture et de la communication Audrey Azoulay donne son feu vert pour la reconstruction de la flèche Nord sous réserve du respect des recommandations émises par la Commission nationale des monuments historiques. 

 

Le projet de la flèche 

L’objectif majeur du chantier est de remonter la tour nord de la basilique surmontée de sa flèche, telle que l’architecte François Debret l’avait prévu en 1837-1838. 

Comment?  

Lors du démontage de la FLèche, toutes les pierres ont été numérotées et conservées dans le jardin de la basilique ou à l'unité archéologique de Saint-Denis. Des plans précis ont été effecués, ce qui permet de reconstruitre la tour et la flèche à l'identique. 

L'étude a bien entendu pris en compte les contraintes environnementales qui sont apparues au XXe Siècle comme la proximité de la ligne 13 du métro et l'aéroport du Bourget situé à seulement 6 Km de Saint-Denis. 

Avec quel financement ? 

Ce projet sera entièrement auto-financé par du mécénat et le revenu des visites.